Association Sportive Coordinatrice des Villages Réunis - La Vieux-Rue - Morgny La Pommeraye

Actualités

28/12/2021 - Coupe de Rouen - Tour 4 : Bien manger c’est le début du bonheur !

Publié par - Rédigé par Jess

B0302FSP2Oissel3

Comme notre responsable de coupe à l’habitude de le dire : Puisse le sort vous être favorable !

C’est donc ce 28 décembre qu’ont pu se dérouler les hunger games (jeux de la faim) même si l’appétit était plutôt restreint en cette période festive toujours synonyme de repas particulièrement copieux, l’appétit pongiste, lui, était bien au rendez-vous.

Cette fois pas de Primrose ou Katniss Everdeen ni même de Peeta Mellark, pas non plus de district 12 de Panem, seulement le district Rouennais qui verra s’opposer les camps de Franqueville et Oissel.

Pour Franqueville, le tirage au sort donne Brice, doutant des capacités de son camarade qui préfère aller se péter une patte au ski comme chaque année, Cédric (1008) se porte volontaire pour le remplacer. C’est ensuite Jessy (1023) qui sera le second à composer cette paire. Ce dernier, arrivé à 19h30 constate que ses adversaires viennent eux aussi tout juste d'arriver. Il devra par contre attendre son compagnon d'arme jusqu'à 19h50 ! Cette situation inadmissible le conduit à un "ah bin quand même" auquel Cédric répondra "Bin oui mais je mange quand moi ?" Bref les deux camarades se charrient comme il se doit et séchauffent donc en vitesse. Cédric se permettant même de balancer un certain "Pas besoin d'échauffement quand on a le talent", c'est ce qu'on va voir ;)

Pour Oissel, Kyliann GUEUDRE (947) et Valentin LATOUR (1004) seront appelés.

Le coup de feu retenti et déjà les premières stratégies se dessinent. Jessy et Kyliann préfèrent patienter et observer la situation tandis que Cédric et Valentin se jettent dans la bataille.

Pas d’arc ni de flèche, encore moins d’épées ou autre objet dangereux, seuls les raquettes et les balles permettront de définir le vainqueur.

Valentin tente d’assener des coups de raquette à son adversaire tous plus rapides et "violents" les uns que les autres mais, rien n’y fait, Cédric esquive tout et s’impose dans cette première joute sans concéder la moindre défaite (de manche).

Jessy et Kyliann, restés en marge de ce combat, se retrouvent donc face à face, à leur tour aussi maintenant de défendre leurs couleurs. Cette joute sera plus disputée et verra finalement Jessy s’imposer, non sans mal, à la belle.

L’avantage est pour le moment aux Franquevillais et les Oisseliens le sentent bien. Ils décident donc d’attaquer conjointement de front leurs adversaires. Une stratégie qui s’avérera payante puisque ils écrasent Céd et Jess en 3 manches.

Cédric, un peu meurtri, décide de changer de cible et de s’en prendre à Kyliann, lequel se défendra vraiment bien, remportant la 3e manche 15-13, il finira par prendre le meilleur sur Cédric. Ce dernier étant blessé par balle, Jessy sait que pour l’honneur et la survie des Franquevillais, il doit absolument battre Valentin. C’est donc sans hésitation que le capitaine se lance dans cette bataille, bien décidé à l’emporter.

Le démarrage est bon et Valentin ne peut placer ses coups. Celui-ci décide d’esquiver pour placer une estocade face au Franquevillais. Jessy, voyant son adversaire plus offensif, se dit que c’est la dernière fois qu’il sera touché et reprend la main pour s’imposer sur les deux manches suivantes.

Score final 3-2 donc, Franqueville remporte ces hunger games mais pas de morts, seulement des blessures par balles qui ne touchent que l’amour propre de chacun et nourrissent parfois quelques regrets.

Merci à Kyliann et Valentin, une sympathique équipe.

Maintenant, après la boustifaille de Noël, place à la ripaille du nouvel an !

Bonne fête de fin d’année à tous !

Composition de l'équipe et classement lors de cette rencontre

Retour