Association Sportive Coordinatrice des Villages Réunis - La Vieux-Rue - Morgny La Pommeraye

Actualités

29/03/2022 - Coupe de Rouen - Tour 9 : Boos Final : L'ultime combat !

Publié par - Rédigé par Jess

B0005FSP2Boos

Prologue :

Pour cette dernière journée de coupe de Rouen, après "avoir pris le Mayeur au bout du sus-Pons" puis "roulé notre Boos", nous affrontions encore, une dernière fois, une équipe boésienne.
Le Boos final porte donc aujourd'hui extrêmement bien son nom puisque c'est la dernière journée, la dernière équipe de Boos que nous jouons et surtout car celle-ci est 1ère au classement, invaincue avec seulement 3 parties perdues dans la saison.

Résumé :

Les Franquevillais ont choisi d'aligner Cédric (1006) et Jess (993) dans le combat contre le Boos final. Nos deux hommes sont prêts à en découdre et choisissent la stratégie du terrain. En effet, l'ennemi est là, tapis dans l'ombre, guettant l'arrivée des protagonistes. Alors, contre toute attente, les hommes en bleu choisissent de laisser leur adversaire sortir de sa cachette, ce qu'il fera d'ailleurs et c'est donc à Franqueville que la scène se déroulera. L'avancée du Boos nous donne une première information, celui-ci est composé de deux têtes indépendantes, Cédric POLVENT (1223) et Guillaume FAIVRE (1100). Espérant que s'ils coupent une tête, une autre ne repoussera pas, Céd et Jess se disent que la tâche s'annonce compliquée mais pas insurmontable, il faudra utiliser le terrain à leur avantage pour venir à bout de l'Hydre Boésien.

Surpris par l'allonge de son opposant, Cédric V subit la première estocade dévastatrice dans un duel d'homonyme. Notre valeureux Franquevillais pose déjà un genou à terre, malgré ses tentatives pour se relever, il restera meurtri et dominé en 3 manches (-5, -4, -6).

Nos 4 héros étant des hommes loyaux, le Boésien décide de laisser son adversaire reprendre ses esprits. C'est alors que Jess lance sa première offensive, saluant le geste noble de Cédric, il s'attaque donc à Guillaume. Ce dernier est touché mais ne s'avoue pas vaincu, il se remobilise et, bien que désarmé, saisi son glaive et enchaîne les coups, ne laissant aucune chance au Franquevillais qui parera quand même de fort belle manière en donnant du fil à retordre à son assaillant dans la 3ème manche (10, -6, -11, -7).

Sentant son ennemi affaibli, le Boos décide de se regrouper pour porter l'ultime uppercut dès la 3ème partie. Les habitudes ont la vie dure et nos hommes en Bleu n'y échappent pas, tentant de saisir leurs armes, ils subissent de plein fouet le crochet de leur agresseur non sans lui asséner quelques coups eux aussi mais en vain (-8, -4, -14).

Les deux hommes sont au sol pendant que Boos triomphe mais, bien que vaincus en 3 rounds l'orgueil les pousse à se relever pour tenter de sauver l'honneur. Cédric s'en prend donc à Guillaume mais dans un excès d'envie, il rate un nombre important d'engagements (services) et voit son opposant esquiver les attaques les unes après les autres de fort belle manière pour, à son tour, porter des coups qui anéantiront Cédric (-7, -10, -6).

Jess tente, lui aussi, de sauver l'honneur contre Cédric P mais sa situation donne l'impression qu'il attaque au fleuret face à un ennemi équipé d'un glaive. On notera tout de même que dans la seconde manche, le boésien aura été bien contenu, ayant touché son adversaire à 6 reprises contre seulement 2 touches dans le camp Franquevillais, Jess parviendra à porter 8 coups de suite à son adversaire mais devra tout de même s'incliner (-4, -11, -4).

Conclusion :

Le Boos final peut clairement prétendre au titre de Boss du groupe B, dans lequel il finit premier avec seulement 3 parties perdues on le rappel.
Concernant nos joueurs, en attendant les résultats des autres matchs, ils savent qu'ils finiront quoi qu'il arrive sur le podium, la question étant de savoir si ce sera sur la seconde ou la troisième marche.

Toute nos félicitations à nos camarades du GEPNETT qui étaient clairement au-dessus du lot. 

Composition de l'équipe et classement lors de cette rencontre

Retour